• Vaiana, la légende du bout du monde

    Afficher l'image d'origine

       Bonjour ! Je reviens pour vous parler de Vaiana, que je préfère appeler Moana (c'est mon côté VO qui ressort...). Je suis une inconditionnelle de Disney (How original...), et j'avoue que mon enthousiasme pour Moana était à la hauteur de ma déception pour Frozen (Comprenez grand). Si les graphismes de Frozen m'avait séduite, l'esprit moralisateur que le public à voulu voir dans le film (et le sérieux harcèlement dont nous avons été victime pendant plus d'un an, parce que oui, ça a duré si longtemps), m'ont un peu sapé l'envie de l'aimer. J'ai donc reporté toute cette frustration sur Moana.

       Ai-je eu raison ? Non. Et en même temps oui.

       D'abord, non. Parce que la qualité des Disney de notre enfance n'est plus au rendez-vous. Notons d'abord que Moana suit les codes des dessins animés Disney. On sait ce qui va arriver quand, il n'y a pas de suspense. Je savais exactement ce que j'allais voir, et j'ai effectivement vu ce que j'avais anticipé. C'est un constat à double tranchant: d'un côté, cela ne me dérange pas, mais de l'autre, il me faut des compensations. Le graphisme, ou les chansons, par exemple.

       En effet, seules de rares chansons retiennent notre attention, et que même si j'aime d'amour la chanson phare du film, oui, même la VF, beaucoup d'autres ne sont pas a la hauteur voire pire: sont ennuyantes. Je penses notamment à la chanson du crabe qui brille, qui m'a semblé durer une éternité et qui m'a fait prendre conscience de la lacune de la bande son.

       Je suis très partagée par la question du graphisme. Autant la texture des cheveux de Moana est magnifique, autant celle de leurs pieds, des tissus m'ont pas mal déçue. J'en prenais parfois plein la vue, et le plan suivant, j'étais complètement sortie du film à cause de ses détails qui n'en sont pas. 

    Afficher l'image d'origine

       Pour autant, tout n'est pas à jeter. Comme je vous l'ai dis, l'effet des cheveux et l'océan sont réussis à la perfection ! Des détails sont aussi très amusants, comme les nombreuses fois où Moana se retrouve avec les cheveux dans la figure, à croire que les studios ont entendu les fans. Le poulet débile mais hilarant qui suit Maui et Moana tout au long de leur périple, Mini Maui, aussi, dont l’interaction avec le grand Maui est très réussie, toutes ces choses m'empêchent de réellement être déçue.

       L'histoire est aussi, à défaut d'originale, très belle. Le cadre polynésien est un des points qui m'a fait me sortir de chez moi pour aller le voir au cinéma. J'ai trouvé que sur ce point là au moins, ils avaient été originaux. Et il m'a également restaurée ma confiance pour la suite. Si Disney continu de nous proposer des princesses de tous les horizons, alors tout n'est pas perdu. Et peut être que comme avec Tiana, ils reviendrons parfois aux dessins faits main !

       Mais revenons-en à l'histoire. J'ai aimé que la petite mortelle viennent en aide à une vraie grande déesse. J'ai aimé aussi la dualité de cette déesse. Le rôle que joue la grand-mère m'a aussi filer le frisson, comme on dit, et a plusieurs reprises. Le "Si tu te mets à chanter je te tue." de Maui était juste parfait. Il prouvait l'envie de Disney de rire de lui-même (je crois que je personnalise un peu le studio, mais tant pis) et de montrer aux fans qu'il les écoute, parce que franchement, c'est un peu ce qu'on voit dans toutes les parodies !!

       Bref, c'est un film carrément feel-good, comme ce doit de l'être un Disney, et qui vaut la peine, malgré le mal que j'ai pu en dire. En effet, ce serai mensonge que d'omettre de vous dire ça : je suis sortie de la séance euphorique. Et avec la chanson dans la tête. Mais euphorique malgré tout, parce que cette chanson-là au moins, elle est géniale !

    « Petit Challenge de janvier avec VendrediLecture500 Days of Summer (SPOILERS) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :