• Thérèse Raquin - Emile Zola

      Thérèse est mariée à son cousin, Camille, homme frêle et maladif. Lorsque ce dernier ramène chez lui un ancien ami perdu de vue puis retrouvé, Laurent, la jeune femme tombe sous le charme de l'homme heureux et bon vivant. Mais bien vite, la présence de Camille, qui transforme leur idylle en adultère pur et simple les gène, et ils trouvent un moyen simple de s'en débarrasser : le noyer.

    Cette lecture est captivante. Au fil des pages, on descend toujours plus profondément en Thérèse et Laurent, jusqu'à découvrir leurs épouvantes et leurs haines, leurs pulsions et leur malêtre. C'est incroyable, cette façon dont Zola nous décrit leurs états-d'âmes et leurs tourments. On a presque l'impression dérangeante de nous trouver dans cet appartement passage du Pont-Neuf, avec les deux protagonistes virant fous. Les deux introspections que propose l'auteur sont très intéressantes, et illustrent à la perfection les âmes tourmentées que sont les meurtriers. J'ai aimé les interactions entre Thérèse et Laurent, ainsi que leur attitude face au monde extérieur, symbolisé par les invités de ses soirées du Jeudi. Ces gens, égoïstes dans leur bonheurs, ne prêtent pas attention aux petits signes de détresse qui pourraient leur mettre la puce à l'oreille. Ils sont, comme l'était Camille, d'une naïveté toute candide. Ce qui contraste énormément avec les réflexions  dures des deux amants, ainsi qu'avec leur vie de constante terreur.

    Contrairement avec ce que j'avais pensé en empruntant ce livre, la lecture fut facile, et le langage tout à fait compréhensible. Je me méfiais, car sortant tout juste des Médée, j'avais peur de lire quelque chose avec des phrases toutes tarabiscotées. Mais non, du tout ! C'est aussi facile que les romans que je lis d'ordinaire. Un pur bonheur, même. Je conseille donc ce roman aux personnes aimant les histoires sombres et intenses.

     

    Ce livre entre dans la catégorie "Livre que tes amis aiment" de mon 26 Books Challenge puisqu'il m'a été recommandé par pas moins de trois amis.

     

    « Ryeowwok 려욱 - 어린왕자 (The Little Prince)Promenons-nous dans les bois »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :