• Ma raison de vivre - Rebecca Donovan

    J'ai lu ce livre parce que j'en avais entendu beaucoup de bons échos, et parce que j'étais curieuse de savoir ce que vivait Emily. Bien sûr, je m'en doutais un peu, mais je voulais en avoir le coeur net, et savoir pourquoi tant de  gens le lisaient.

    Ce livre raconte l'histoire de Emma, un jeune fille peu ordinaire. Le soir, après avoir raflé les meilleures notes de sa classe, elle vit un calvaire insupportable. Renfermée et apeurée, elle ne peut pas profiter de ce qui devrait être les plus belles années de sa vie. Jusqu'au jour où elle rencontre Evan.

    Vous l'aurez compris, ce roman est une histoire d'amour. J'ai beau avoir un cœur de pierre (et je m'en porte bien, merci.), j'avoue que j'ai parfois eu du mal à continuer ma lecture. Ce que vit Emma, et la façon de s'en protéger qu'elle a mit au point (un grand isolement et un acharnement à la réussite scolaire) sont très touchant, et horrifiant. On ne peut s'empêcher de s'imaginer à sa place, et à essayer de penser à comment nous réagirions, et ça ne fait qu'amplifier l'empathie qu'on a pour elle. Et en même temps, je ne la prends pas en pitié.

    Au fil des pages, on découvre qu'elle n'est pas faible, et que elle a de louables raisons de rester sans rien dire. Cela empêche la pitié. C'est ce que j'ai aimé avec ce livre: pas d’apitoiement, pas de niaiseries. Même dans ses relations amoureuses, puisqu'elles sont moins innocentes et gnangans que celles qu'on trouve d'ordinaire.  C'est donc un excellent tour de force de l'auteure, de ne pas tomber dans les clichés, et de garder l'essence un peu tragique mais non pathétique de son personnage. Bien sûr il lui arrive d'être un peu énervante, mais beaucoup moins que ce à quoi je m'étais préparée...

    En effet, je ne pensais pas aimer ce livre. J'ai beaucoup de mal avec les romans sur des personnes maltraitées, je ne sais pas pourquoi. Mais là, c'est passé tout seul. J'ai fini le livre en quelques heures seulement, et je ne savais plus où me mettre à la fin. D'autant plus qu'elle fini de telle sorte que je me suis desséchée rien qu'à l'idée d'attendre le prochain tome, même si ce n'est pas un coup de coeur. Parce que je ne l’achèterai sûrement pas avant un moment... Je vous recommande donc chaudement ce roman intense et touchant, véritable Page-Turner de qualité !

    « Les Faux-Monnayeurs - André GideArrête-moi si tu peux »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Août 2016 à 12:09

    Coeur de pierre et tu lis des romans à l'eau de rose ? ahah

    SInon ton article est bien écris, bravo !

    2
    Mercredi 3 Août 2016 à 12:19

    J'ai un coeur de pierre mais je suis si faible... :'( Mais l'avantage du coeur de pierre, c'est que je ne pleure pas !! :D Je peux me peinturlurer la  face et la garder intacte après Titanic et la Rafle, sans pause ! X)

     

    Merci, venant de toi, c'est vraiment un beau compliment !

    3
    Mercredi 3 Août 2016 à 15:41

    Mais loool !! Pas vu Titanic mais la Rafle moi qui suis passionné de cette periode est Vraiment très bon, j'ai pas pleuré non plus :)

    N'importe quoi je suis personne mdrrr

      • Mercredi 3 Août 2016 à 19:43

        J'ai aussi bien aimé la Rafle. Pourtant je ne suis vraiment pas fan des films traitant de cette période... Je n'ai pas vu Titanic non plus, mais ce ne sont pas les yeux de Leonardo, aussi beaux et suppliant soient-ils, qui vont me faire flancher. ;)

        Bah t'es un chouette personne, alors ! :p

    4
    Mercredi 3 Août 2016 à 19:52

    ahahaokk

    merci !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :