• Le Pianiste - Roman Polanski

    Afficher l'image d'origine

       J'ai vu ce film en cours d'Histoire. Je dois avouer que je n'étais pas franchement emballée par un film à propos de la Guerre. Cependant, Le Pianiste est différent de ce que j'ai l'habitude de voir.

       L'histoire est celle de Wladyslaw Szpilman, un pianiste de renom, et juif. Lorsque les Allemands prennent Varsovie, la ville où il vit avec sa famille, ils doivent tous déménager dans le Ghetto. Les conditions de vie y sont sordides, et les gardes redoutables. Wladyslaw, après plusieurs péripéties toutes plus horribles les unes que les autres, tente de s'enfuir, et de survivre dans cet environnement hostile qu'est devenu Varsovie.

    Afficher l'image d'origine

       Ce que j'ai aimé avec ce film, en dehors de l'histoire, c'est le fait qu'il ne cherche  pas à nous faire pleurer. C'est plus un film coup de poing, qui cherche à choquer d'abord, mais pas un film sentimental où on va viser le coeur du spectateur. En un sens, ce n'est pas le but de ce film. Il veut nous faire réagir, et pour moi, c'est le meilleur moyen de m'émouvoir. Les scènes sont crues, violentes et sans filtre. L'histoire incroyable de cet homme est très bien relatée, et c'est sûrement le film sur la maltraitance des Juifs qui m'a le plus plu, et de loin. Il m'a indignée, choquée, tenue en haleine, émue et fait peur. C'est tous ce que j'attends d'un film sur un tel sujet, pas une histoire larmoyante où la violence est évoquée à demi-mots. Non. Le Pianiste montre tout ce qu'a subi Wladyslaw, et c'est bien mieux ainsi.

       C'est donc un film que je conseille vivement, à tous ceux qui aiment les beaux films aux messages d'espoirs, qui ne nous dissimule pas l'horrible situation des personnages. Ce n'est certes pas un coup de coeur, mais pas loin.

    « Alice de l'autre côté du MiroirLa Fille de l'Hiver - Eowyn Ivey »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    mims
    Jeudi 30 Juin 2016 à 13:13
    Tout ce que tu dis est très vrai. Savais tu que Polanski est aussi un rescapé? C'est peut-être pour ça que son film sonne si vrai. Oui,les images sont crues et on sent presque la puanteur,mais la vérité devait être pire.
      • Jeudi 30 Juin 2016 à 14:16

        Oui, je l'avais apprit, mais seulement après avoir visionné le film, parce que du coup, j'ai eu envie d'en savoir un peu plus. Tu as raison, je pense que cela rajoute beaucoup à la dimension tragique du film !

        Oui, nous ne pouvons que tenter d'imaginer le calvaire que cette période a due être...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :