• La Sélection, Tome 4 - Kiera Cass

     Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection pour apaiser les tensions.
    À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn ne s'attend pas à voir son quotidien bouleversé par l'arrivée des 35 prétendants et le cirque médiatique qui l'accompagne.
    Mais
    entre les raisons du coeur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, elle va se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...

      J'ai longtemps hésité avant d'acheter ce livre. J'avais en effet apprécié America et la Sélection dont elle faisait partie, mais je pensais que ce livre n'avait pour but que de rallonger à tout prix cette série. C'est peut être le cas, mais en tout cas, c'est un excellent prolongement. Commençons par Eadlyn, la jeune princesse. Je l'ai trouvé un peu plus réelle que Maxon, dans le sens où elle sait qu'elle va régner et qu'elle ne s'en cache pas, bien au contraire. Elle est puissante et utilise ce pouvoir sans états d'âmes, elle est sûre d'elle. Peut être trop. Mais Kiera Cass peint ici le portrait d'une vraie princesse élevée dans l'optique de gouverner le royaume... Seule. Le fait qu'elle voit la Sélection comme un moyen de diversion est aussi très vrai, très terre-à-terre, en quelques sortes. J'ai beaucoup aimé le fait qu'elle pense plutôt à son pays qu'à elle, même s'il est vrai qu'elle se néglige souvent, quitte à se sacrifier. Pour ce qui est des Sélectionnés, je n'arrive pas à me faire une idée précise de chacun. On arrive à en connaître quelques uns, mais certains sont à peine évoqués. Ce ne doit pas être trop grave, mais j'aimerais les connaitre tous un peu plus. Même si il est vrai que j'ai déjà mes favoris, dans ceux un peu plus développés. Car je dois bien avouer que les candidats ne se ressemblent pas vraiment, qu'ils ont leur caractère et leur façon d'être. L'auteur arrive à nous faire chavirer entre plusieurs prétendants de manière assez impressionnante. J'ai trouvé America et Maxon affaiblis, et ils n'ont que vingt ans de plus. Maxon n'aurai qu'environ quarante ans ! Et il est pourtant assez mal en point, à mon avis. America m'a semblée toute sage, presque à l'image de la mère de Maxon, à son époque... C'est étrange, elle n'est plus la jeune fille que nous connaissions. Et en même temps, ces deux évolutions (même si elles semblent éxagérée sont assez réalistes. Au moins, ils ne sont pas frais comme des gardons, prêts à vivre une folle aventure). J'ai aussi aimé la relation de Eadlyn avec ses frères, c'est un nouvel aspect de la vie au Palais, ce qui est intéressant à développer. Je comprends aussi tout à fait la jalousie qu'elle peut ressentir envers eux, et j'ai trouvé juste de la ressentir au fil des pages. C'est donc une suite différente, mais à la hauteur que nous propose Kiera Cass, et j'ai hâte de lire le cinquième et dernier tome.

    « The Revolution of Ivy - Amy EngellMédée - Corneille »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :