• Du Domaine des Murmures - Carole Martinez

    Afficher l'image d'origine

    En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe.
    Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et son souffle parcourra le monde jusqu'en Terre sainte.

     

     J'ai fini ce livre ce matin même. Je l'ai trouvé assez beau, même si je n'ai pas eu de coup de cœur. Ce fut un temps très agréable, je n'avais pas lu durant si longtemps depuis un sacré bout de temps... L'histoire se déroule durant une période de l'Histoire avec laquelle j'ai beaucoup de mal : le Moyen-Age.... Je redoutais un peu cet aspect, mais finalement rien ne m'a vraiment gênée. J'ai commencé à lire vers 23 heures... Mauvaise idée. Le langage est un peu compliqué pour un esprit pas très reposé. J'ai lu quelques chapitres, et je l'ai repris le lendemain matin, un peu inquiète. Mais une fois qu'on a comprit le style d'écriture, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Je me suis attachée à Esclarmonde, même si je ne me suis pas identifiée à elle. Son histoire est horrible, de mon point de vue... Mais bien menée, je dois le reconnaître. Même si le sujet principal du livre n'est pas un sujet sur lequel j'ai l'habitude de lire, c'est vite devenu un problème moindre, puisque qu'Esclarmonde nous parle aussi de beaucoup d'autre choses. Même si elle est enfermée dans sa "tombe", elle nous fait voyager du jardin des Murmures jusqu'en Terre Sainte, de façon assez crue ou poétique...

     Le travail que je vais devoir réaliser après cette lecture est assez simple. Je dois me glisser dans la peau d'un des personnages que je juge monstrueux, et écrire une lettre à Carole Martinez, l'auteur. Elle ne sera pas expédiée, mais ma professeur demande à ce que nous fassions une sorte d'enveloppe. Et j'ai ma petite idée !

    Voici le lien de ma lettre à l'auteur, dans la peau d'un des personnage :

    Afficher l'image d'origine

     J'ai aussi décidé de faire rentrer Du Domaine Des Murmures dans mon 26 Books Challenge, dans la catégorie "Livre avec une Héroïne".

    « Il était une ville - Thomas ReverdyPanic! At the Disco - Emperor's New Clothes »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :